pac
 
pac    
Polyvalence et modernité pac Barème des redevances et péages
pac
FR - NL - UK - D
pac
pac
PAC port autonome de charleroi
Réseau wallon des voies naiguables
objectifs/moyens/missions
zones portuaires
liste des concessionnaires
centre logistique de Charleroi
Adresses utiles
médias
actualités
divers
PAC
pac
pac OBJECTIFS / MOYENS / MISSIONS / BAREME
Le Port Autonome de Charleroi : Polyvalence et modernité

La mobilité durable, réaliste et concrète est le thème qui tient tout particulièrement à coeur des dirigeants de notre port. La multimodalité du domaine et l’intérêt croissant du monde de l’entreprise pour la voie d’eau sont autant d’atouts valorisés au quotidien. Le transport fluvial rassemble en effet tous les suffrages sur ses divers avantages que sont l’économie de stockage, le moindre coût, le respect de l’environnement et la fiabilité à toute épreuve.

pac De nombreuses possibilités

Le PAC peut revendiquer la gestion de 460 ha de terrains le long de 30km de voie d’eau répartis sur la Sambre et l’entrée du Canal Charleroi-Bruxelles, dont 70% sont actuellement exploités par plus de 80 entreprises bénéficiant de sites de qualité à un prix attractif. L’installation du pôle Inox à Charleroi complète le tableau d’un organisme de développement économique qui compte tirer vers l’excellence son centre logistique déployé autour d’une plate-forme trimodale.

pac Son rôle

Créé par la loi du 12 février 1971, mais officiellement installé le 29 juin 1971, le port autonome de Charleroi est une association de pouvoirs publics qui regroupe la Région wallonne, l’association intercommunale Igretec, la Ville de Charleroi et la Province du Hainaut.

Il a pour missions essentielles :

  1. de valoriser les capacités économiques et industrielles de la région de Charleroi par la promotion du transport par eau ;
  2. de gérer le patrimoine important créé par l’Etat en bordure de la Sambre et du canal de Charleroi à Bruxelles, dans le cadre de l’aménagement à grand gabarit de ces voies navigables ;
  3. de compléter les équipements existants, de créer de nouvelles infrastructures et d’organiser, de façon judicieuse, leur exploitations ;
  4. de concéder les terrains dont il a la gestion aux usagers du Port.
pac Ses moyens

Pour remplir ses missions, le Port peut bénéficier de l’aide des services techniques du Ministère de l’Equipement et des Transports (MET) et du Ministère des Finances (Comité d’Acquisition d’Immeubles).

Afin de poursuivre ses objectifs, le Port dispose de différentes ressources :

  1. les droits et les redevances payées par les usagers ;
  2. les subventions des pouvoirs publics ;
  3. les pouvoirs d’emprunts à émettre.
pac Trois fonctions économiques essentielles

Une fonction industrielle

Permettre aux industries de transformation situées dans le domaine portuaire de prendre livraison de leurs matières premières et d’expédier leurs produits finis aux meilleures conditions.

Une fonction commerciale

Réceptionner, stocker et mettre en vente des produits dans le port. Les entreprises éloignées de la voie d’eau, et l’économie de la région en général, bénéficient largement de la distribution de ces produits à partir du négociant ou du manutentionnaire judicieusement installé dans le domaine portuaire.

Une fonction régionale

Favoriser l’approvisionnement de la région de Charleroi autant que l’exportation de ses produits locaux. La zone d’attraction du PAC peut s’enorgueillir d’une certaine ampleur puisqu’il étend ses installations tout au long de 30 km de voies d’eau, reliées à l’arrière-pays par des réseaux routiers et ferroviaires modernes.

pac Son plan d’actions

Les investissements du Port concernent essentiellement les raccordements routiers et ferrés, les équipements en eau, en force motrice et en égouttage… En revanche, l’équipement en outillage est laissé aux soins de l’usager, qui le conçoit en fonction des critères répondant le mieux aux exigences spécifiques de son activité et de ses trafics.

 

pac
PAC
pac pac pac
the pink ceiling ; uae ambassador